Nostalgie

Au Cameroun, c’est la joie de vivre, la chaleur, l’espoir et surtout la bonne humeur, envers et contre tout. Les camerounais ont toujours ce sens de l’humour qui les aide à digérer les évènements de la vie.

Rien de mieux que d’aller prendre le petit-déjeuner en route avec les voisins et amis. Dans les tournes-dos (restaurants “mal famé” où quand on est installé, on a le dos tourné à la route), sont servis des beignets accompagnés d’haricot et de bouillie (repas à base de maïs).

Aussi, aller manger la viande braisée au bord des routes, auprès des gens qui la braise sur place. Pour les amoureux du poisson, une bonne sole (variété de poisson) fraîchement braisée à Youpwè (quartier de Douala) avec des miondos (accompagnement à base de manioc) et de sauce piquante.

L’autre aspect que j’adore c’est qu’il y’en a pour tous les budgets, des plus riches aux plus pauvres, à chacun ses joies.

Enfin, aller au village et participer aux récoltes dans les champs: maïs, haricot, arachides. Sortir le soir sous le froid  et dans la noirceur du quartier – il n’y a pas de lumières dans les chemins dans la plupart des villages…

Toutes les joies de l’occident ne remplaceront pas le sentiment de “chez-soi” qu’on a au pays. C’est magique!

Advertisements

About Writer

Yours to discover...
This entry was posted in Faits divers. Bookmark the permalink.

One Response to Nostalgie

  1. Niki Taty says:

    Notre cher et beau pays le Cameroun…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s