L’idée d’une coalition au Cameroun

La coalition désigne une alliance d’ordre politique. En général plusieurs partis politiques se mettent ensemble afin de rallier leurs partisans et donc faire tomber le gouvernement en place.
Le Cameroun compte présentement environ 200 partis politiques. À quoi servent tous ces partis si aucun n’est réellement présent dans le quotidien des camerounais afin de défendre leurs intérêts? La “toute puissance” du RDPC, parti au pouvoir n’est plus à démontrer. Ne serait-Il pas logique de créer un parti politique “fort” qui puisse le rivaliser? 

Pourquoi les chefs de ces 200 partis politiques ne creent pas une coallition, afin de rassembler leurs partisans, leurs idées et ainsi d’être plus fort, et pouvoir rivaliser un temps soit peu avec le parti au pouvoir?

Plus tôt ce matin, je lisais l’analyse faite par Olivier Bilé, Président l’Union pour la fraternité et la prospérité (UFP), sur l’emploi de 25000 jeunes dans la fonction publique. Plus tôt cette semaine, j’ai lu d’autres analyse faites par d’autres candidats, dont Vincent Fouda, ou autre Kah Walla et j’en passe.

Il me semble qu’ils disent pas mal tous la même chose, et sont d’accord sur un certain nombre de points. Alors pourquoi ne pas mettre ensemble leurs forces et prétendre à un “vrai” parti politique d’opposition. Parce que bien qu’on ait 200 partis politiques au Cameroun, l’opposition est quasi inexistante, chaque “groupuscule” battant campagne dans son fief et espère avoir les voix des gens de sa région.

Par ailleurs, je tiens à préciser qu’un parti d’opposition n’est pas un “parti qui se fait connaitre à la veille d’élections et quand il perd lesdites élections, disparaît pour réapparaître aux prochaines”. Un parti d’opposition à un travail à temps plein à faire 365 jours par année afin de défendre ses convictions (guidées par le peuple) à l’Assemblée Nationale, et surtout, doit effectuer le suivi auprès de celui-ci. C’est la continuité de ces actions qui le rendront crédibles au fil du temps et lui permettra d’avoir un certain impact.

Pourquoi une telle prolifération des partis politiques au Cameroun – surtout à la veille d’élections ? Est ce à cause de la thèse selon laquelle ces partis seraient financés par le pouvoir en place, afin de montrer à tous qu’il existe bel et bien l’opposition au Cameroun et que si le RDPC sort vainqueur, c’est parce que c’est la “volonté réelle” du peuple????. D’ailleurs, dans son analyse sur la création de l’UFP, Kai Walai abondait dans le même sens.

À mon avis, seule une coalition réunissant les têtes des différents partis politiques pourra faire la différence. Sinon, chacun récoltera les voix de “ses gens” et au bout du compte, le gagnant sera “naturellement”, pour la énième fois le RDPC.

Advertisements

About Writer

Yours to discover...
This entry was posted in Politique and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to L’idée d’une coalition au Cameroun

  1. Miguel Rza says:

    Très bonne idée hélas pas pour demain

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s