L’esprit d’équipe a foutu le camp!

Les Lions jadis indomptables ne se qualifieront probablement pas à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Depuis quelques années, certains diront depuis qu’Eto’o est devenu le capitaine, tout va mal pour l’équipe et les répercussions sont immédiates lors des matchs. Quoiqu’il en soit, je pense qu’on a des serieux problèmes dans l’équipe nationale, je pense surtout que l’esprit d’équipe a foutu le camp.

Les théories:

Certains pensent que c’est à cause de l’administration, donc la FECAFOOT et le Ministère des Sports, sans oublier la PRC.

D’autres estiment que les problèmes sont engendrés par Eto’o ou plutôt Samuel Ego’o Fils comme il a été récemment surnommé dans un article sur lui paru dans le site de Slate Afrique. En fait, la plupart des camerounais estiment qu’il est la principale source des problèmes qu’à connu l’équipe depuis les 3 dernières années, et le penalty raté samedi dernier n’a pas aidé, au contraire.

D’autres encore pensent que les joueurs tels que Alexandre Song sont des impertinents qui manquent de respect aux plus vieux (lire Samuel Eto’o) et prennent la grosse tête, qui s’avère plus grosse en fait que leur talent.

Ma théorie:

Je pense que c’est un ensemble de ces facteurs qui a détruit l’équipe. La Fecafoot et le ministère ont toujours été dans les pattes de l’équipe et du coach, ils ont toujours fourré leur nez partout, essayant d’imposer leurs joueurs, leurs idées, leurs décisions. Je pense qu’il y’a toujours eu des tensions avec l’administration, mais les joueurs ont été capables d’en faire fi une fois sur le terrain, l’esprit d’équipe prenant le dessus pour donner leur max afin de représenter le pays comme il faut.

Samuel Eto’o Fils est un des meilleurs joueurs au monde. Comme dit l’adage, nul n’est prophète chez soi et je pense que c’est valable pour lui aussi. Il a ses défauts, dont entre autre un ego démésuré, et il a toujours été comme ça. Mais en plus, il est patriotique, il aime jouer au foot, représenter son pays, dont il est extrêmement fier… A-t-il les capacités d’un bon capitaine? Ça par contre je n’en suis pas sure.

Depuis qu’Eto’o a été nommé capitaine, les embrouilles ont atteint leur paroxysme, se reflétant même sur le terrain et dans les entrevues aux médias. De plus, certains joueurs s’amusent à rigoler des mauvaises performances de l’équipe, pour X ou Y raisons qui pour moi ne sont nullement valides.

il me semble que quand on joue dans une équipe nationale c’est l’équipe qui prime sur tout: les conflits personnels, les mésententes, les accrochages, les soucis etc. Je trouve ça anormal, mesquin, egocentrique qu’un joueur se moque de son coéquipier parce qu’il a raté un penalty, ou qu’un joueur se réjouisse de la défaite de l’équipe parce que lui a été mis  sur le banc de touche. Au delà de la clanisation, au-delà des préférences, des amitiés, l’esprit d’équipe doit/devrait primer.

Les joueurs doivent être capables d’oublier leur problèmes personnels quand la fierté nationale est en jeu. C’est comme un devoir, c’est comme les militaires qui défendent leur pays lors d’une guerre. Justement, je paraphrase Eto’o dans son interview accordé à Je Wanda Magazine, qui a dit qu’il est comme un militaire et répond à l’appel pour servir son pays à toute heure.

Je rejoins aussi Alex Song dans son point de vue, quand il a dit dans une interview  que l’argent ne suffit pas et que le côté psychologique est tout aussi important. Il pense que les joueurs (capitaine inclut) ont été laissés à eux-même par les dirigeants, dont il estime qu’ils ont une responsabilité par définition.

Les joueurs, les camerounais se sont réjouis quand Eto’o a manqué le penalty contre le Sénégal en match de qualification le weekend dernier, pretextant que c’est bien fait pour sa gueule. Et l’intérêt national alors dans tout ça? Qu’est ce qu’on en fait? On le bafoue à cause d’un joueur? On souhaite la défaite pour notre pays simplement pour punir un joueur? Je suis outrée! Eto’o l’a mentionné à juste titre dans son entrevue plus haut citée en disant “l’équipe nationale est l’image du Cameroun”. C’est dommage parce qu’à une époque, cette même équipe était un exemple pour nombre de jeunes camerounais, de jeunes africains qui ne revaient que d’être de futurs Patrick Mboma ou Carlos Kameni, Wome Nlend et autre Etame Mayer…

Aujourd’hui, nous sommes la risée de l’Afrique, de la planète foot. Les camerounais sont tellement blasés qu’ils ne veulent plus rien savoir de l’équipe. Au sein de l’équipe, les joueurs se rejettent les torts! Eto’o par ici, Alex Song par là, la Fecafoot de l’autre côté, etc. Au demeurant, le problème n’est pas résolu, les tensions persistent et les mauvaises performances s’accumulent: le Cameroun est et demeure la risée de la planète foot.

Des solutions?

C’est facile de critiquer, encore faut-il apporter des solutions, ou tout au moins des pistes de solutions. Voici les miennes:

  • Développer et cultiver l’esprit d’équipe:
  • Redéfinir les priorités
  • Mettre les joueurs devant leur responsabilités
  • Assainir l’équipe
  • Redéfinir l’ingérence des institutions
C’est qu’elles ont déjà été essayées, en tout cas j’imagine! Anyway il y a des gens qui sont payés pour ça, et il serait temps qu’on voit les résultats de leur travail, car l’heure est grave!
Je souhaite vivement que ça aille mieux pour nos Lions!!! C’est la seule chose qui nous rend fier sur la scène internationale, et surtout les soucis quotidiens des camerounais. Le football revêt une importance capitale au pays! C’est un vecteur d’économie, de fierté, de consolation, d’évasion, de diverstissement, ça crée de l’espoir, ça redonne du courage aux jeunes, c’est inspirant, bref c’est un catalyseur pour notre jeunesse et c’est dommage qu’on n’en mesure pas la valeur et l’impact. 
Advertisements

About Writer

Yours to discover...
This entry was posted in Social. Bookmark the permalink.

6 Responses to L’esprit d’équipe a foutu le camp!

  1. Gaell says:

    Je sais que mes solutions paraissent abstraites, mais je ne voulais pas élaborer dessus…. Je mentionnais simplement des pistes 🙂

  2. ongolaBoy says:

    hello. Juste un détail. Pourquoi le dernier paragraphe en petit caractère ? 😉

  3. je suis d accord avec toi! mais je me dit c est pas un probleme de fecafoot mais un pb d arogance et d orgeuil!
    faux ke les liokns la arrete ki redevienent comme il ya 6 ans! si chacun veux diriger l equip ca peut pas marcher!

  4. Mary Konaté says:

    Je partage globalement ton avis. Sincérement parlant, L Esprit d’équipe, le véritable a disparu dans cette équipe (et ça date pas de today), c’est tout le monde qui parle du conflit S.Eto’o/Song comme si l’échec de l’équipe nationale émane UNIQUEMENT ou PRINCIPALEMENT de là. Le chaos de cette équipe n’est que le mirroir du “Cameroun” de 2011 dans lequel nous évoluons : des décisions majeures et conséquentes qui, au lieu d’être prises objectivement et en tenant compte de l’avis de tous, sont au contraire prises ARBITRAIREMENT…ce qui crée évidemment des conflits puisque certains seront considérés comme privilégiés aux yeux du reste du groupe. Par ailleurs, dirigeants ou capitaine whatever doivent comprendre que c est AU COACH et uniquement au COACH que revient la responsabilité de choisir et même d’imposer ses joueurs et pas le contraire…Autant de facteurs qui finalement, commencent à nous rendre “domptables”…

  5. Pingback: 8 ans déjà – Un lion ne meurt jamais, il dort | Mon Pays le Cameroun

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s